Que devez-vous considérer lorsque vous conduisez avec votre bébé ? 

Un rire de bébé est probablement un pur bonheur pour tous les parents. Mais lorsqu’il bébé se met à pleurer ou à hurler (encore pire) cela peut devenir un danger lorsque l’on conduit, il existe également un risque pour la concentration.

Parce qu’un nouveau-né peut atteindre 120 décibels en criant, cela peut être insupportable car il s’agit de la limite acceptée pour l’ouïe. À titre de comparaison: cela correspond approximativement au bruit de fond d’une tronçonneuse ou du tonnerre. Les parents doivent alors endurer un moment difficile en ce qui concerne leurs nerfs et leurs oreilles.

Le conducteur peut donc avoir le risque de perdre sa concentration et ainsi causer un accident de voiture. Lors de la conduite avec un nouveau né, il est particulièrement important de veiller à ce que le bébé se porte bien et puisse se distraire afin qu’il n’ait aucune raison de réduire votre concentration.

Ce guide vous indiquera les points à surveiller lors de la conduite avec votre bébé. Nous avons rassemblé quelques conseils pour vous aider à préparer votre trajet en voiture. Nous indiquons également quels sont les moments les plus favorables pour emmener les petits en voiture.

Quand les promenades en voiture avec le bébé sont-elles appropriées ?

Il n’y a pas de réglementation. Cependant, il est recommandé de limiter les voyages à deux heures maximum au cours des six premières semaines de la vie du bébé.

Conduire en sécurité avec bébé

Comment puis-je emmener mon bébé en voiture ?

Fondamentalement, plus la distance est longue, plus elle est épuisante pour tous, grands ou petits. Mais si rester longtemps assis pour un adulte a tendance à provoquer des douleurs au cou ou au dos, en cas d’urgence, le nourrisson peut subir des lésions permanentes à la colonne vertébrale.

Même si un siège auto est un outil important pour sécuriser l’enfant, celui-ci n’est pas conçu pour les longs trajets. Un tel dispositif de siège représente avant tout une protection optimale contre les accidents, mais la position courbée du bébé peut être dangereuse pour la santé pendant une période prolongée et nuire à son développement.

Les sièges auto sont évidemment incontournable pour les balades en voiture, surtout que maintenant, il existe même des siège rotatifs 360 °, afin de faciliter la vie des parents et l’installation de bébé en voiture. Il n’est pas nécessaire de changer de siège auto à chaque étapes de croissance de bébé car certains sièges auto sont évolutifs. Quand aux nouveaux nés, les sièges auto sont équipés le plus souvent de réducteur pour nouveaux nés.

Il est préférable, lors de la conduite avec le bébé, de recourir à un dispositif permettant le transport en position couchée. Certaines fixations de nacelles avec système de ceinture installé sont tout aussi appropriées que des berceaux ou des baignoires spéciales bébé. Ceux-ci sont montés sur la banquette arrière et permettent au bébé de faire une promenade, bien plus agréable pour le dos.

Si, en raison d’un manque d’espace ou pour d’autres raisons, il n’est pas possible  d’allonger bébé, il devra être attaché dans un siège auto. Dans la voiture, le bébé ne doit pas rester trop longtemps dans cette position. Pendant que vous conduisez avec votre bébé, n’oubliez pas de faire une pause et sortez votre enfant du siège auto afin qu’il puisse s’étirer.

 

Quelle réglementation légale s’applique au transport de bébé en voiture 

Dans tous les cas, un enfant doit toujours être installé sur le siège arrière d’une voiture, sauf en cas de dispositif bébé dos à la route avec airbag désactivé.

Mais dans la plupart des cas,  qu’il ai plus ou moins de dix ans, l’enfant doit être placé à l’arrière dans la mesure du possible. Pour plus de précisions, cliquez ici.

Conduire en sécurité avec bébé

Quand est-il prudent de conduire une voiture avec un bébé ?

La question la plus importante qui se pose lors de la conduite d’une voiture avec un bébé est l’âge auquel cela est possible ou recommandé. Le taux de sommeil élevé des bébés, qui n’ont pas non plus de rythme jour / nuit au cours des trois premiers mois, a tendance à présenter des avantages pour les trajets en voiture. Parce qu’alors, il est possible que l’enfant dorme la plupart du temps dans la voiture. Toutefois, les pédiatres recommandent de ne pas parcourir de longues distances en voiture au cours des trois premiers mois .

Il est parfois conseillé de ne pas conduire pendant plus de deux heures à la fois au cours des six premières semaines de vie  de bébé.

Les pauses en cas d’allaitement  

De petits arrêts peuvent également être nécessaire pour l’allaitement. Si possible, ajustez les périodes d’allaitement pendant les pauses. Ainsi, le bébé peut être nourri en paix et dans une position confortable. Le bébé ne doit jamais être allaité au volant.

Faites également attention aux embouteillages afin de ne pas rester coincé dans l’un d’eux pendant l’allaitement. Il est également utile de prendre du lait préalablement pompé depuis un tire lait, en cas d’urgence.

Autres conseils avant et pendant le voyage

Concernant l’heure de départ, par exemple pour les vacances, choisissez votre horaire avec soin. Parce que lorsque vous commencerez tôt le matin , il est probable que la conduite avec le bébé se déroule parfaitement car il dormira la plupart du temps. La situation est similaire pendant l’heure du déjeuner.

Si vous souhaitez voyager à l’étranger , vous devrez avoir un passeport pour votre bébé à portée de main. Des pare-soleil devront être installés sur les vitres de la voiture, surtout en été , afin que l’enfant ne soit pas incommodé par le soleil.