Apprendre la propreté à bébé

Votre bébé a grandi. Ça y est, il est temps d’enlever la couche… mais par où commencer ?

Apprendre à votre enfant à faire la grosse commission ne doit pas être frustrant. Les parents passent souvent beaucoup de temps à s’inquiéter et à essayer de trouver la meilleure façon d’apprendre à leur enfant à aller aux toilettes seuls. Si l’enfant est vraiment prêt, il n’y a pas grand-chose à appréhender, les choses se feront naturellement.

Quand les enfants voudront aller sur le pot, ils iront. Cela se produit parfois à 18 mois, parfois pas avant l’âge de 4 ans, mais à savoir qu’il sera difficile pour un enfant d’aller à l’école avec une couche. Tout comme manger, marcher ou parler, les enfants font des choses sur leur temps libre (et pas le nôtre !). Peu importe la manière dont vont s’organiser les choses, mais l’enfant apprendra à utiliser le pot à son propre rythme, un peu plus tôt ou plus tard que les autres, peu importe.

Pour faciliter ce processus, voici 4 étapes simples mais fondamentales pour l’apprentissage du pot. Suivez cette technique étape par étape et les couches de votre bébé appartiendront bientôt au passé.

1. Faites entrer le pot dans votre vie

Il existe un large choix de pots pour enfants, généralement âgés de 18 à 24 mois. Donc, dès le premier anniversaire de votre enfant, commencez à parler du pot de temps en temps pour éveiller sa curiosité et son intérêt. Lisez des histoires expliquant ce qu’est le pot et à quoi il sert et lisez-les avec votre enfant. Enfin, incluez le sujet du pot dans la conversation. Introduisez des phrases comme : « J’ai besoin de faire pipi, alors je vais m’asseoir dans le pot ». Le but de ces actions est de sensibiliser votre enfant au pot et de le mettre à l’aise avec l’idée de l’utiliser.

2. Recherche de signes de disponibilité

Certains signes indiquent que votre bébé est peut-être prêt à utiliser le pot : il montre un intérêt croissant pour l’utilisation du pot, se sent mal à l’aise avec les couches sales, parle du pot. Ou encore votre enfant sait comment s’habiller, il va régulièrement aux toilettes, il peut suivre des instructions simples et rester sec pendant de longues heures. Voici quelques signes qui indiquent que votre enfant est peut-être prêt pour la prochaine étape. Il n’est pas nécessaire que votre enfant manifeste tous ces comportements, il suffit de l’observer et de comprendre s’il montre de l’intérêt et de la capacité à utiliser le pot.

3. Choisir et acheter le bon pot

Il est important d’acheter l’équipement nécessaire : un pot ou un réducteur de toilettes. Certains parents préfèrent mettre plusieurs pots dans la maison (par exemple, un dans la cuisine ou le salon et un dans la salle de bains. Si vous choisissez d’utiliser le réducteur, achetez également un tabouret car votre enfant doit être à l’aise pour y accéder

4. Choisir le bon moment avec soin

Même si l’enfant semble prêt, évitez de le forcer à utiliser le pot pendant les périodes de transition ou de stress. Par exemple, si vous déménagez ou partez en vacances, ou encore si un nouveau bébé arrive dans la famille, si vous divorcez ou si votre enfant entre dans une nouvelle école. Dans ces cas, il est préférable de reporter l’apprentissage du pot d’environ un mois après la période de transition.

Il a été constaté que les enfants apprennent mieux cette nouvelle compétence s’ils sont détendus et dans leur routine habituelle.

En conclusion, lorsque vous déciderez de commencer l’apprentissage de la propreté, n’oubliez pas que si vous voulez que votre enfant aille aux toilettes seul, de jour comme de nuit, il doit toujours avoir son pot ou accès à son réducteur pour ne pas être frustré ou avoir un sentiment d’échec s’il n’arrive pas à temps.

Leave a Reply